Le concept de “superfood”, on n’a pas fini d’en entendre parler, et il y a littéralement des dizaines et des dizaines de superaliments sensés vous faire courir plus vite, vous aider à maigrir plus “facilement” ou à soulever plus lourd…

La rédaction de CASM s’est pour vous penchée sur 4 d’entre eux que l’on retrouve énormément dans de petites bouteilles de jus qui vous promettent bien plus qu’un boost d’énergie.

Elles sont bourrées d’acides aminés et de composés “miracles” directement extraits de l’Amazonie et sont toutes “naturelles”. Elles vont surtout permettre à l’industrie des boissons énergétiques d’exploser si vous voulez notre avis.

Les promesses sont-elles tenues ? Energy 3000 est elle la boisson des vrais bonhommes ? Les calculs sont-ils bons Kevin ? Nous avons passé à la loupe 4 des ingrédients les plus largement répandus dans ces bouteilles…

1/ Le Guarana

Les habitants de l’Amazonie ont comme habitude de consommer les graines de ce fruit quand ils ont besoin d’un petit coup de boost. Ces dernières contiennent en effet 4 à 6 fois plus de caféine que les graines de café, et l’effet pourrait être encore plus fort !

Car le guarana contient également des composés bioactifs dont la recherche suggère qu’ils pourraient augmenter son effet stimulant au-delà de ce que vous pourriez ressentir avec la caféine seule.

Quand vous le choisissez, jetez un œil aux étiquettes qui indiquent à quel point le coup de fouet sera intense, gare aux surprises ! Prenez un complément de guarana quand vous n’avez vraiment, vraiment pas besoin de taper la sieste derrière…

2/ Le Moringa

C’est sans doute le complément alimentaire naturel le plus en vogue ces derniers temps. Issu d’une plante verte comestible qui sert d’ailleurs de nourriture au Soudan, le moringa aurait montré des propriétés anti-fatigue sur des études menées chez des populations de rats…

Vous n’êtes, jusqu’à preuve du contraire pas un rat, et de là à dire que cela fonctionne sur l’humain…bref, vous voyez, faites peut-être l’impasse sur celui-ci pour rester éveillé.

3/ La Taurine

Cet acide aminé, que l’on trouve dans le lait, la viande ou le poisson est réputé pour booster les capacités physiques et cognitives quand elle est associée à la caféine. Cependant, son efficacité sur les humaines n’est pas convaincante pour autant !

Dans une étude, les participants ayant reçu une supplémentation en taurine + caféine aurait fait moins bien que les sujets du groupe placebo sur une épreuve de sprint en vélo…

Si vous ne croyez pas en la science toutefois, foncez !

4/ Le Yerba Mate

Infusé dans un thé fait à partir des feuilles et des rameaux d’un type de houx d’Amérique du Sud, le yerba maté contient de la caféine et des antioxydants.

Une petite étude publiée en 2017 dans “Nutrients” que les sujets en ayant ingéré 2g deux heures avant une session de 30 minutes de vélo avaient plus d’énergie et bénéficiaient d’un boost de concentration.

La caféine seule peut toutefois remplir le même rôle, sans les antioxydants. Cela reste idéal pour ceux qui n’aiment pas le café, mais désirent avoir ses effets.

Et pourquoi ne pas essayer ça plutôt…

Pour finir, voici une petite astuce entièrement naturelle à essayer quand vous avez un coup de mou.

L’odeur de la menthe semble avoir la capacité de rendre les travailleurs plus alertes. Cette dernière activerait une zone du cerveau appelée le système d’activation réticulaire. Ayez toujours sur vous une petite bouteille d’huile essentielle de menthe poivrée pour les coups durs.

Sinon, restez-en au traditionnel café bien noir, sans sucre ajouté (on ne peut pas en dire autant de toutes les energy drinks) bien entendu. Le petit espresso avant d’aller au training, il n’y a que cela de vrai !